Notre organisation

La LDH est ouverte à tous, il suffit d'en accepter les buts et les moyens. En adhérant à la LDH, on devient membre de la section locale d'une association nationale. Cette section intervient à l'échelle d'une commune ou d'un regroupement de communes.

La LDH, une association unitaire

Le Bureau national et le président sont élus chaque année par le comité central à l'occasion du congrès. Ils dirigent concrètement l'association. Les membres du comité central et du bureau national, y compris le président, sont tous des bénévoles.

Autant le dire d'emblée : la LDH n'est pas riche. Son budget global, incluant la trésorerie nationale et celle des sections, est de l'ordre de 1,4 million d'euros. Il est composé pour l'essentiel des cotisations des militants, mais aussi de subventions spécifiques. L'association emploie à son siège national une quinzaine de salariés, répartis en trois services : le service administratif et financier, le service communication et le service juridique. Cette équipe de salariés est complétée par des stagiaires et de nombreux bénévoles.

La LDH, une association décentralisée
La section en est l'unité de base et le lieu privilégié d'engagement des adhérents. Elle dispose d'une véritable autonomie d'expression et d'action ; pourvu qu'elle ne contredise pas les positions de congrès de la LDH et qu'elle n'aille pas contre ses principes, elle est libre de son activité locale et de ses prises de position. De même, elle gère elle-même ses dépenses courantes : elle dispose d'un compte propre, dans la banque choisie par la Ligue et sur délégation du président national. Chacune de leur dépense engage la LDH tout entière car les sections n'ont pas de personnalité juridique autonome : elles sont délégataires de gestion de leur budget propre.

La vie interne de la LDH est animée à tous les niveaux par le principe électif. Le président et le bureau de la section sont élus, chaque année, par les adhérents de la section : leur élection fait l'objet d'un débat à son assemblée générale annuelle.

Au niveau national, sont décidées les prises de position de la LDH, ses interventions judiciaires et son budget ; mais ces décisions sont issues de discussions et de débats dans les instances nationales, d'abord au congrès, constitué des représentants des sections, qui a lieu tous les deux ans, et ensuite au Comité central élu par le congrès. Dans l'intervalle des congrès, c'est cette instance qui est son principal organe de délibération.
Cliquer ici pour télécharger nos statuts et notre règlement intérieur (PDF)

Membres du bureau 2015 de la section Maine et Loire :
PRESIDENTE : Catherine JAMIL
VICE-PRESIDENTE : Frédérique DIDELOT
TRESORIER : Michel GOISLARD
TRESORIER- ADJOINT : Abdou JAMIL
SECRETAIRE : Joëlle PORTIER

SECRETAIRE ADJOINTE : Emmanuelle CHEVILLARD
7 MEMBRES : Mohanad ALBAALY, Jean-Pierre BOUGNOUX, Michel CARTRON, Alain CAVAILLE, Daniel GAUTREAU, Xavier LE BRIS et Jean-Claude LEQUEUX.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :