Pétition pour l'Ecole de la République

Publié le par LDH49

A l'appel du collectif laïcité de Maine et Loire


Protestation à l'encontre de la politique scolaire du pouvoir en place, cette pétition est aussi une adresse aux forces politiques qui aspirent à le remplacer. Avant qu'il ne soit trop tard, il s'agit de réactualiser l'idée d'une unification laïque pour que l'enseignement public puisse un jour assumer pleinement sa fonction d'école de la réussite pour tous.


POUR UN GRAND SERVICE PUBLIC D'EDUCATION, NATIONAL, UNIFIE, LAÏQUE, GRATUIT ET RENOVE


La politique actuelle, économique et sociale, rend plus nécessaires que jamais l'unification laïque et la rénovation démocratique du système éducatif.


Un grand service public d'éducation, national et rénové, unifié et laïque, reste une idée neuve. La « casse » et la privatisation en France comme en Europe des services publics, notamment de l'Education Nationale, s'inscrivent dans un projet libéral dans lequel l'Ecole est un immense marché. A cette fin, l'école privée est instrumentalisée pour concurrencer le service public et aboutir à son démantèlement.


Le dualisme scolaire financé par des fonds publics entraîne un gaspillage et s'avère inefficace pour lutter contre l'échec scolaire.


Gratuite et ouverte à tous, l'école de la République a le devoir d'amener tous les élèves et tous les étudiants au plus haut niveau de réussite. Les deniers publics doivent lui être entièrement consacrés. Il va de soi que la liberté d'enseignement subsistera pour ceux qui refuseront l'offre d'unification. Les établissements à caractères propres devront tout simplement assurer leurs propres financements.


La laïcité est garante de la liberté de tous au delà des différences. Elle rassemble et intègre. Elle s'oppose aux dérives communautaristes que peuvent engendrer les écoles privées, confessionnelles ou ethniques.


Le caractère national de l'Education et sa rénovation sont indispensables pour éviter les risques d'émiettement de l'offre éducative et l'existence d'une école à deux vitesses où le service public en serait réduit à ne scolariser que les plus démunis.


Seul un grand service public d'Education, unifié et laïque, national et rénové, garantira l'enseignement de qualité, libre de toute pression politique ou économique, dont notre pays a besoin.


Sa réalisation est possible si la volonté politique s'y investit pleinement.

SIGNER LA PETITION



Le Collectif Vigilance Laïcité de Maine et Loire

DDEN - FCPE - FOL - FRANCAS - FSU - JPA - LDH - OCCE - SDEN CGT -SE - SNEP - SNES - SNUipp - Solidarité Laïque - UNSA Education.

Siège : 14 bis avenue Marie Talet - 49100 ANGERS

Publié dans Laïcité