Position de la Coordination Migrants sur la crise de l’accueil des demandeurs d’asile en Maine et Loire

Publié le par LDH49

Communiqué de presse, 10 novembre 2008



Suite aux événements de ce week-end, avec la réquisition de la gendarmerie des Ponts de Cé par un groupe de citoyens pour assurer l’accueil de demandeurs d’asile, et à son expulsion ce lundi matin par les forces de l’ordre, la Coordination Migrants veut rappeler son action et son positionnement.


1- La crise que nous traversons n’est pas récente, puisqu’elle remonte, dans sa forme actuelle, à janvier 2008, avec deux pics en mars et juillet 2008. Elle est liée à une conjonction de deux phénomènes : la diminution des places d’hébergement d’urgence provoquée par la mise en œuvre du PARSA (Plan d’Accueil Renforcé des Sans Abri), et la diminution drastique des places d’accueil des demandeurs d’asile en Maine et Loire, dans le dispositif dit transitoire (passage de 232 places fin décembre 2007 à 119 fin juin 2008, et puis à 160 aujourd’hui, soit un déficit de 70 places). La Coordination Migrants n’a cessé d’alerter sur les conséquences de ces baisses de crédits, de dénoncer leur logique, mais aussi de prendre part activement à l’accueil des demandeurs d’asile en situation d’urgence. Elle a pressé la préfecture de trouver des solutions, interpellé les élus, députés et sénateurs sur les carences de l’Etat en la matière, et sur le démantèlement programmé d’un dispositif efficace et économique sur le département.


2- La Coordination Migrants ne s’était pas associée aux événements de ce week-end. Cependant, elle comprend que, face à une situation insupportable qui dure et épuise ceux qui sont engagés dans cette solidarité qui nous tient à coeur, face au silence des autorités, des citoyens aient recours à des méthodes plus vigoureuses d’action et d’interpellation.


3- La Coordination Migrants s’indigne de la disproportion entre les moyens mis en œuvre pour déloger rapidement ces personnes, et ceux qui devraient être dédiés en permanence à un accueil digne des demandeurs d’asile


4- Enfin, elle rappelle que le problème est aussi crucial pour les personnes sans domicile, et qu’aucune solution ne pourra faire l’économie d’un renforcement conséquent des dispositifs d’hébergement d’urgence.


Membres de la Coordination Migrants 49 

 

Aptira – LDH – St Vincent de PaulPastorale des MigrantsBon PasteurEmmaüsUne Famille un Toit - Les Restos du Cœur – REDA - Secours Catholique




Retrouvez les articles de presse sur les évènements récents :

Coup de force des demandeurs d'asile à Angers (Ouest-France dernière minute, samedi 8 novembre 2008, 16h00)
Aux Ponts-de-Cé, coup de force des demandeurs d'asile (Ouest-France dimanche 9 novembre 2008)
Ponts-de-Cé : les demandeurs d'asile expulsés par la police (Ouest-France dernière minute, lundi 10 novembre 2008, 10h29)
Après l'expulsion des demandeurs d'asile aux Ponts-de-Cé, la préfecture d'Angers s'explique (Ouest-France dernière minute, lundi 10 novembre 2008, 11h04)
Angers : 200 manifestants à la préfecture pour les demandeurs d'asile (Ouest-France dernière minute, lundi 10 novembre 2008, 18h22)
La police a expulsé les demandeurs d'asile (Ouest-France mardi 11 novembre 2008)


Publié dans Immigration - Asile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :