La prise en charge des mineurs non accompagnés continue de faire débat en Maine et Loire

Publié le par LDH49

Dans un long article intitulé ‘Mineurs isolés : un afflux sans précédent’, le Courrier de l’Ouest de vendredi dernier tentait de faire le point sur la réalité angevine. L’article décrit le quotidien de ces mineurs dans les hôtels, pour ceux qui ont la chance d’être hébergés.

Suite à cet article, la LDH, le Secours Catholique et la Cimade ont du corriger les propos erronés les concernant publiés dans l’article.

Courrier de l'Ouest du samedi 9 septembre

Ce samedi M Gillet s’exprimait à nouveau dans les colonnes du Courrier de l’Ouest (voir ci-dessous). Nous ne savons pas d’où il tient son chiffre de 75% de jeunes qui seraient déclarés majeurs après examen administratif. En effet un récent rapport du Sénat sur le sujet publié le 28 juin 2017 ( lire ici ) fait état de 61% reconnu mineurs, soit 39% qui seraient majeurs. Les statistiques étant établies sur les 3 années antérieures, le rapport estime que le taux de mineurs pourrait atteindre 50% en 2017.

Il va de soi que l’évaluation doit être faite dans les règles. Cela ne s’apprécie pas au faciès, ni au guichet d’inscription d’où la nécessité d’un hébergement le temps de cette étape administrative.

Publié le 9 septembre 2017

 

Publié dans Immigration - Asile