Droit au logement : pas pour toutes et tous !

Publié le par LDH49

Ouest France consacrait son dossier du lundi aux refuges précaires des familles qui n'ont pas de toit. 

La LDH49 témoigne des conditions de vie difficiles et rudimentaires des familles réfugiées au 22 rue du Maine. Au fil des jours, hommes, femmes, enfants ont organisé leur cadre de vie, tant bien que mal, dans des conditions de sécurité à minima. Les enfants jouent et ont le sourire. A 21h30, le campement s’endort. Les allées et venues dans le couloir du bâtiment pour accéder à l’eau et aux toilettes se sont arrêtées. Une femme passe la serpillère avec application.

 Impossible d’envisager que ce campement perdure. Mais il serait irresponsable d’expulser ces familles sans leur proposer une solution de relogement digne !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :