'Lâche-moi avec ma tenue !' : c'est le slogan de ces femmes turques qui n’en peuvent plus d’avoir peur de s’habiller comme elles veulent

Publié le par LDH49

Des centaines de femmes turques ont marché samedi à Istanbul pour protester contre la violence et l'animosité auxquelles elles sont confrontées par les hommes exigeant qu'elles s'habillent plus prudemment.

La marche, surnommée "Do not Mess With My Outfit", a débuté dans le quartier de Kadikoy, côté asiatique de la ville. Les femmes ont chanté des slogans et ont porté des shorts denim sur des cintres comme exemples du type de vêtements que certains hommes disent qu'ils sont inacceptables.

"Nous n'obéirons pas. Nous gagnerons par la résistance", ont-elles chanté, tenant des affiches et des drapeaux arc-en-ciel LGBT. Istanbul a longtemps été considérée comme une ville relativement libérale pour les femmes et les homosexuels.

Mais les critiques disent que le président Tayyip Erdogan et son parti AK islamiste ont montré peu d'intérêt pour l'élargissement des droits pour les minorités, les homosexuels et les femmes, et sont intolérants à la dissidence.

Les manifestants disent qu'il y a eu un nombre croissant d'attaques verbales et physiques contre les femmes pour leur choix de vêtements.

La marche de samedi a été rejointe par plusieurs membres de la communauté des homosexuels et transgenres, après que la police de fierté d'Istanbul ait été interdite par les autorités fin juin.

Depuis que Erdogan a pris ses fonctions il y a près de 15 ans, les restrictions sur le port du foulard imposé par les dirigeants séculiers de la Turquie du XXe siècle ont été atténuées et plus de femmes dans le pays principalement musulman ont choisi de la porter.
La marche de samedi a vu plusieurs femmes protester contre les critiques qu'ils avaient rencontrées pour avoir choisi de porter des foulards.
"Ne vous mêlez pas de nos foulards, nos shorts, nos maillots", disent les affiches tenues par les participantes.