Parler vrai aux puissants... et à nous tous

Publié le par LDH49

Parler vrai aux puissants... et à nous tousParler vrai aux puissants... et à nous tous

La LDH49 publie un extrait de l’article paru sur Mediapart, dans LE BLOG DE AMNESTY INTERNATIONAL , par Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International

Tout au long de sa vie, Liu Xiaobo a fait preuve d’une détermination sans faille à parler vrai aux puissants, en sachant pertinemment ce que cela pouvait lui coûter à titre personnel. C’est pourquoi il demeurera une source d’inspiration pour les millions de personnes du monde entier qui luttent en faveur des droits humains, afin qu’elles-mêmes et d’autres puissent jouir d’une liberté fondamentale : le droit de s’exprimer, de débattre, de critiquer, de dénoncer l’injustice et d’amener les puissants à rendre des comptes.

L’année 1989 a marqué un tournant dans l’engagement politique de Liu Xiaobo. Il était revenu des États-Unis pour jouer un rôle de premier plan dans le mouvement en faveur de la démocratie. Pour ce motif, il a été incarcéré pendant deux ans. Comme il l’a déclaré plus tard : « Pour le simple fait d’avoir fait paraître des opinions politiques différentes et pris part à un mouvement démocratique pacifique, un enseignant a perdu sa chaire, un écrivain a perdu son droit de publier et un intellectuel a perdu la possibilité de s’exprimer en public. » Il a été de nouveau détenu entre 1996 et 1999, cette fois dans un camp de « rééducation par le travail ». Il a ensuite été placé sous surveillance policière permanente à son domicile de Pékin.

Ne se laissant pas décourager, il a continué à écrire des articles et des essais souvent provocateurs et mordants, extrêmement critiques à l’égard du système politique et de la situation des droits humains en Chine, refusant toujours de se rendre à l’étranger de crainte que les autorités ne le laissent pas rentrer.

Finalement, nous avons tous une part de responsabilité dans le sort tragique de Liu Xiaobo. C’est la dure leçon que nous devons tirer, au moment même où nous pleurons la disparition d’un immense défenseur des droits humains.

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/deces-de-liu-xiaobo