Les familles de Roms expulsées dorment sous tentes

Publié le par LDH49

Article publié ce jour par Ouest France sur son site

Plusieurs familles roms ont passé la nuit sous des tentes, hier soir, après avoir été expulsées de trois squats de l’agglomération angevine, mardi matin.

Neuf tentes ont été plantées dans un terrain vague, proche du centre-ville d’Angers, mardi soir, vers 22 h. Une quarantaine de personnes occupent depuis tentes, caravanes et voiture. Les familles expulsées se sont installées là après avoir été évacuées par les forces de l’ordre, mardi matin. Ils occupaient des logements illégalement.

Soutenus par des associations et des militants, ils ont manifesté mardi devant la préfecture, de 18 h à 20 h. Un rassemblement resté sans réponse.

Un réseau d’associations a acheté des tentes et distribué le petit-déjeuner, ce matin, vers 10 h 30. Le Secours populaire a, lui aussi, fourni un peu de nourriture pour les enfants, au nombre d’une dizaine.

 

« Ils vont rester là jusqu’à ce qu’on trouve une solution », déclare Djamel Blanchard, l’un des responsables de la coordination Pas sans nous. « Aujourd’hui, on va s’occuper des papiers administratifs, notamment les demandes de logements. Il faudra aller jusqu’au bout. »