L’Eglise de Scientologie sait se placer aux bons endroits, sans dévoiler son nom

Publié le

Ce dimanche 5 mars, le concert des Kids United attirait 3500 spectateurs au Parc des expositions d'Angers, majoritairement des enfants accompagnés de leurs parents. A l‘entrée des grilles du parc expo des adeptes de l’Eglise de Scientologie sont venus distribuer leur fascicule « Vérité sur la drogue », livret traduit en 17 langues et distribué dans 188 pays. Il faut avoir de bons yeux pour savoir d’où venait ce document de 30 pages. Le droit est respecté puisqu’en tout petit en bas de la dernière page, on en apprend l’origine.

L'association de portée nationale "Non à la drogue", faux-nez bien connue de ce mouvement est d'ailleurs dirigée par une adepte angevine de l'organisation

La Scientologie toujours très active sur Angers a défrayé la chronique ces derniers mois à travers l’un de ses membres, Jean François Charpenet.

Voir nos articles récents :

 

Publié dans Dérives sectaires