Grande Bretagne : la torture ne suffirait plus pour demander l'asile

Publié le

Le ministre britannique de l’Immigration élude la torture

Avoir été torturé dans le pays que l’on fuit ne suffit pas pour justifier sa demande d’asile au Royaume-Uni, a affirmé le ministre de l’Immigration devant les députés. Faisant fi des principes internationaux du droit d’asile, Robert Goodwill (photo) estime que les demandeurs doivent prouver qu’ils encourent « un risque réel de blessure grave ou de persécution lors du retour dans leur pays ».

This will is not good, mister Goodwill !

D'après OUEST-FRANCE du 07 mars 2017

Grande Bretagne : la torture ne suffirait plus pour demander l'asile