Avec Théo et les autres victimes : 200 manifestants Angers

Publié le

Deux cents personnes étaient présentes ce samedi après midi à Angers pour dénoncer des violences policières injustifiées.

Catherine Jamil, présidente de la ligue des droits de l’homme, a déclaré : "Nous avons besoin d’une police qui protège. Aujourd’hui, il y a un gros travail à faire face aux dérives, pour former face aux difficultés sociales qui fragmentent notre société"

Ce rassemblement s'est fait à l'appel de la LDH 49, du MRAP, de SOS Racisme, de la CGT, de la FSU, des Jeunes communistes, du PCF, du PS, de Lutte Ouvrière, de l'Union des lycéens, du NPA, du Planning familial, de France-Palestine, etc.

Jean-Michel Hansen en rend compte dans un article en ligne de Ouest-France.

Cliquer sur l'image pour y accéder

Publié dans Justice