Le WWF accusé de «violations des droits de l'homme» au Cameroun

Publié le par LDH49

Photo Survival International

Photo Survival International

Selon Survival, les Baka et d'autres tribus du bassin du Congo ont rapporté « des abus systématiques commis par ces équipes, dont des arrestations, des passages à tabac, des tortures et même des morts depuis plus de 20 ans ». Ci-dessus, un membre de la communauté Baka est photographié devant sa hutte, au Cameroun.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) est accusé de financer des activités violant les droits de l'homme des Pygmées au Cameroun, dans une plainte déposée par l'ONG britannique Survival auprès de l'OCDE.

 

Source et en savoir plus : http://www.lapresse.ca/international/afrique/201701/06/01-5057131-le-wwf-accuse-de-violations-des-droits-de-lhomme-au-cameroun.php

 

Fait sans précédent, l’OCDE a jugé recevable une plainte déposée contre l’ONG de protection de la nature, mise en cause pour des violences à l’encontre des Baka.

Jusqu’alors, seules les multinationales pouvaient être amenées à justifier leurs pratiques devant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les 35 pays industrialisés de la planète. Depuis vendredi 6 janvier, les organisations non gouvernementales (ONG) originaires de ces pays savent que cela peut aussi leur arriver.

Ironie de l’histoire, c’est une ONG qui a déposé plainte à l’OCDE contre WWF, le fonds mondial pour la nature, en mettant en cause les agissements de ses patrouilles anti-braconnage contre les peuples de l’ethnie Baka dans les forêts protégées du sud-est du Cameroun. La plaignante, Survival International, défend de longue date les droits des peuples autochtones et s’est toujours montrée très critique à l’encontre des mouvements conservationnistes qu’elle taxe volontiers de « colonialisme vert ».

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/01/06/cameroun-une-enquete-lancee-contre-wwf-pour-violation-des-droits-de-l-homme_5058831_3212.html#MaW2sgVr6vrgGUZA.99