Le délit d'entrave numérique à l'IVG : comment les sites visés fonctionnent ?

Publié le

La loi concernant le délit d'entrave numérique à l'avortement a été adoptée par l'Assemblée nationale en première lecture début décembre 2016. Modifiée par le Sénat, la mesure doit désormais faire l’objet d’une commission mixte paritaire, pour éventuellement être adoptée d’ici à février comme le souhaite le gouvernement.

Cette loi prévoit que les sites de "désinformation" à propos de l'IVG seront désormais sanctionnés.

La chaine TV web 'BRUT' explique comment la désinformation fonctionne sur le Web

 

Publié dans libertés