APPEL À UNE MOBILISATION DU PEUPLE FRANÇAIS ET DES PEUPLES EUROPÉENS CE SAMEDI 10 DÉCEMBRE POUR SAUVER ALEP DU MASSACRE ET IMPOSER UN « ULTIMATUM HUMANITAIRE » À SES BOURREAUX

Publié le par LDH49

APPEL À UNE MOBILISATION DU PEUPLE FRANÇAIS ET DES PEUPLES EUROPÉENS CE SAMEDI 10 DÉCEMBRE POUR SAUVER ALEP DU MASSACRE ET IMPOSER UN « ULTIMATUM HUMANITAIRE » À SES BOURREAUX

Un carnage à très grande échelle se déroule sous nos yeux depuis plusieurs semaines à Alep. Les aviations russe et syrienne se livrent, au mépris de toutes les conventions internationales, à des bombardements massifs qui ont réduit en poussière les infrastructures sanitaires d’Alep-Est et coûtent quotidiennement la vie à des dizaines de civils. Le témoignage apporté dans les médias et auprès des pouvoirs publics français par le maire d’Alep-Est, Brita Hagi Hasan, est éloquent quant à l’horreur subie par les Aleppins. Les quartiers rebelles de la ville sont en train de devenir un tombeau à ciel ouvert pour les 250 000 habitants qui y vivent encore. La reconquête d’Alep-Est par l’armée loyaliste et les milices pro-iraniennes s’accompagnent d’exactions, de massacres et de disparitions forcées qui font craindre le pire pour celles et ceux qui survivront aux bombardements.
Face à ce déluge de barbarie et à cette complaisance pour des crimes de guerre à grande échelle, le temps n’est plus aux proclamations et aux réprobations courtoises. Le Conseil de Sécurité de l’ONU est rendu inefficace par les vétos répétés de la Russie (et maintenant de la Chine). Or, la convention de 1948 pour la prévention et la répression du génocide donne aux États l’obligation d’agir. Un « ultimatum humanitaire » doit donc être lancé à Vladimir Poutine : les grandes puissances européennes doivent annoncer la mise en place unilatérale et immédiate d’une sanctuarisation de l’espace aérien d’Alep pour y réaliser des parachutages humanitaires (vivres, eau potable, aide sanitaire, groupes électrogènes…) et interrompre les bombardements.
Notre impuissance à mettre un terme à ces crimes demeurera une tâche morale indélébile pour la conscience mondiale. Détourner les yeux du carnage perpétré sous nos yeux à Alep ne nous protège pas. C’est un acte de compromission morale et de faiblesse politique. Pourtant, nos dirigeants demeurent aujourd’hui hésitants. Nous devons par une mobilisation massive leur montrer le chemin qu’imposent la réalité géopolitique et l’exigence éthique.
Chaque citoyen a les moyens d’avertir plusieurs dizaines de personnes pour contribuer à cette mobilisation, afin de dire non à la barbarie et de sauver cette part d’humanité qui, au travers de ces crimes, est désormais menacée en chacun de nous.
À cette fin, le Collectif « Pour une Syrie Libre et Démocratique » appelle à manifester dans toutes les villes de France et d’Europe, le même jour et à la même heure :

Samedi 10 décembre 2016 à 16 heures
Pour les parisiens, rendez-vous sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris

Imposons sans délai un « ultimatum humanitaire » pour sauver Alep
Répondons par notre mobilisation à l’appel désespéré lancé par le maire d’Alep-Est, Brita Hagi Hasan pour sauver les populations civiles
Dans un monde globalisé, tolérer la barbarie aujourd’hui là-bas, c’est la tolérer ici demain.

TÉLÉCHARGER LE TRACT