Hommage national, samedi 29 octobre 2016 à Montreuil-Bellay

Publié le par LDH49

Hommage national, samedi 29 octobre 2016 à Montreuil-Bellay

Une mémoire française : l'internement des nomades en France. 1940 - 1946

Beaucoup de personnes se sont rendu aujourd'hui sur le site du camp d'internement de nomades de Montreuil–Bellay.

 Un hommage solennel avec une reconnaissance officielle de la responsabilité des gouvernements de la France, de la troisième République dans l'assignation à résidence des nomades identifiés depuis la loi du 16 juillet 1912, puis du gouvernement de Vichy dans leur internement dans des camps français. Il est aussi la reconnaissance de la lenteur des autorités républicaines à fermer ces camps, en mai 1946.

 Un hommage officiel, chargé d'émotion. Des familles entières étaient là pour se souvenir, pour raconter l'inimaginable.

Cette dame âgée disant : « Je suis toute émotionnée. C'est le plus beau jour de ma vie. Il nous a reconnus. » Cette autre dame qui filmait la cérémonie pour son papa, interné à l'âge de 6 ans jusqu'à ses 11ans, qui n'a pas eu la force de revenir sur les lieux.

C'est en chœur qu'ils disaient : « C'est le premier Président à nous reconnaître ».

Ils semblaient tous émus aux larmes et heureux en même temps.

 Cet hommage national intervient en même temps que la fin du statut d'exception des Gens du Voyage, longtemps victimes d'un régime discriminatoire, avec l'abrogation en cours de la loi de 1969 et la reconnaissance de la pleine et entière citoyenneté des voyageurs.

 Aujourd'hui nous avons le devoir d'avoir un regard sur l'histoire pour ne pas oublier en espérant qu'une page s'ouvre, vers un futur apaisé et harmonieux.

 Joëlle Portier, Secrétaire de la LDH49, responsable de la commission « Gens du voyage »

Hommage national, samedi 29 octobre 2016 à Montreuil-BellayHommage national, samedi 29 octobre 2016 à Montreuil-BellayHommage national, samedi 29 octobre 2016 à Montreuil-Bellay

Publié dans Citoyenneté