Congrès FIDH : « Il faut passer à l’offensive pour sauver les droits de l’homme »

Publié le

C’est par ces mots que le nouveau président de la FIDH, Dimitris Christopoulos, a conclu le congrès à Johannesburg cet universitaire grec qui a passé plus de vingt ans à défendre les droits de l’homme dans son pays.

Il a insisté a insisté : “L’enjeu aujourd’hui est au cœur même de la politique : la lutte contre les inégalités, la lutte pour influencer la structure du pouvoir en faveur des faibles, en faveur de notre vision pour un monde juste. Ces demandes ne sont pas seulement légitimes, elles sont des engagements urgents pour notre mouvement.”

Durant le 39ème Congrès de la FIDH, de nouvelles organisations de 15 pays (Russie, Inde, Corée du sud, Norvège, etc) ont été accueillies au sein de la FIDH, portant ainsi à 184 le nombre de ses membres. Le Congrès a également adopté 26 résolutions, dont trois motions spéciales sur les situations en Syrie, au Zimbabwe et un appel à la protection internationale des défenseurs des droits humains dans le monde.

Dans le nouveau bureau de 22 membres figure Maryse ARTIGUELONG de la LDH France

Publié dans Vie de l'association

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :