« Mariage pour tous : les élus doivent appliquer la loi »

Publié le

Nous avions réagi (voir article) suite à la publication dans Ouest-France en date du 20 juin dernier d'un article dans lequel cinq conseillers municipaux de la ville d’Angers exprimaient leur refus de célébrer des mariages homosexuels.
Dans l'édition d'Ouest-France de ce 24 juin, Quazar rappelle la loi.

« Mariage pour tous : les élus doivent appliquer la loi »

Des propos signés Bernard Moreau, le président de Quazar, centre LGBT d'Angers qui réagit à l'enquête parue lundi dans Ouest-France, faisant apparaître que cinq élus d'Angers refusaient de célébrer des mariages de personnes de même sexe. « Ils représentent la République, ils ont ainsi un devoir de neutralité [...]. Le droit au mariage pour les couples homosexuels est inscrit dans la loi, qu'ils ont le devoir d'appliquer. Leur refus les expose à des sanctions civiles et à des sanctions pénales. Quazar est et restera vigilant pour qu'à la mairie d'Angers la loi soit respectée et qu’il n'y ait aucune discrimination liée à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre. »