Le château de Moulinsart

Publié le

On l'appelle le "Château de Moulinsart". Cette bâtisse, abandonnée depuis 2 ans située au 100, rue des Ponts-de-Cé à Angers, est occupée depuis plus d'un mois par environ une trentaine de demandeurs d'asile .

La société civile immobilière Paul Plan Courtine, propriétaire du "Château" a assigné les "résidents" du squat au tribunal le 14 mars en vue d'une expulsion.

Le château de Moulinsart

Le 20 août 2015, 20 personnes ont été évacuées de la 'Petite Pigeonnière'. Cette maison, située près de Biopôle, appartient à la communauté d'agglomération d'Angers et n'a pas trouvé d'utilisation depuis. Pendant ce temps des demandeurs d'asile sont toujours sans hébergement en CADA, pourtant prévu par la loi. Comme toujours ce sont deux droits qui s'affrontent: le droit de propriété et le droit à l'hébergement. Les propriétaires retrouvent leur droit et les demandeurs d'asile sont mis à la rue.

Le scénario se répète cette fois au 'château de Moulinsart'. L'audience est renvoyée au 5 avril, ce qui donne un peu de temps... mais les expulsions se suivent et se ressemblent alors que l'Etat est hors la loi puisqu'il ne remplit pas ses obligations. Rappelons ici que des réquisitions de logement peuvent être faites en toute légalité (Ordonnance du 11 octobre 45, ordonnance du Conseil d’Etat du 10 février 2012,...)

Le Comité de Soutien aux Sans Papiers mobilise pour défendre la ZAD (Zone d'Accueil à Défendre) du Château de Moulinsart" . On peut suivre leur action sur le site du CSSP49